⚠ COVID 19 : OUR TEAM IS HERE TO HELP YOU OVERCOME THIS CRISIS.

La mise en place d’une surveillance automatique des silos grâce aux dispositifs connectés

La mise en place d’une surveillance automatique des silos grâce aux dispositifs connectés

Pour connaître le niveau de stock qu’il lui reste dans son silo à grains, un exploitant peut réaliser un contrôle manuel et visuel. Cependant, cette manière de procéder n’est pas sans risques et nécessite de se rendre sur place. 

L’explosion de l’Internet des Objets (IoT) vient donc prêter main-forte aux agriculteurs et aux agents de coopérative. Avec la mise en place de capteurs qui effectuent les contrôles et envoient les données recueillies vers une plateforme dédiée, tout devient en effet plus facile. Cela va permettre d’obtenir des mesures plus fiables, d’améliorer la sécurité au travail et de s’éviter cette tache annexe et redondante. Voilà donc de bonnes raisons de surveiller ses silos avec un capteur !

Connecter ses silos pour éviter les contrôles manuels-1

En quoi le fonctionnement des capteurs connectés permet-il de se passer de contrôles manuels ?

Se déplacer jusqu’au lieu de stockage des céréales, grimper en haut des tours, effectuer un contrôle visuel de l’état du stock puis répertorier la mesure dans un logiciel ou un tableau : voilà comment se déroule la surveillance ” manuelle ” des silos pour les agriculteurs qui n’utilisent pas de systèmes connectés. 

En revanche, avec la mise en place de capteurs connectés à l’intérieur ou à l’extérieur des installations de stockage, toutes ces étapes peuvent être évitées. Le fonctionnement de ces dispositifs technologiques permet en effet d’obtenir les données souhaitées depuis chez soi.

Le capteur est capable de déterminer la quantité de céréales restante, avec une légère marge d’erreur, sans qu’aucun être humain n’ait à intervenir. Il transmet ensuite automatiquement le niveau de stock détecté à l’exploitant ou à l’entreprise qui gère les silos, qui peut les consulter sur une plateforme web ou une application.

Pour autant, les utilisateurs de ces systèmes connectés restent maîtres de certains réglages : seuil à partir duquel une alerte de niveau bas est envoyé, déclaration manuelle d’un silo vide, etc.

Connecter ses silos pour éviter les contrôles manuels-2

Quels sont les avantages d’un contrôle à distance des installations de stockage ?

Comme tout autre objet connecté, le capteur pour silo permet donc de limiter l’intervention de l’homme. Si certains redoutent les effets néfastes de l’automatisation des tâches, on peut sans conteste affirmer qu’il s’agit ici d’un véritable atout pour améliorer la gestion logistique des locaux de stockage de grains et gagner en productivité.

Limiter les erreurs de mesures et de calcul avec des équipements connectés

Lorsqu’il s’agit de vérifier manuellement la température ou le taux de vapeur d’eau à l’intérieur d’un silo pour gérer la ventilation, les données recueillies sont généralement précises et fiables, grâce à des outils de mesure adaptés. En revanche, estimer à l’oeil la quantité de grains qu’il reste dans un silo peut parfois conduire à quelques erreurs ou imprécisions. Grâce au capteur connecté, l’erreur humaine est ainsi mise de côté.

Par ailleurs, ce type de dispositifs collecte et enregistre les données, qui sont répertoriées dans un tableau de bord. De cette manière, on réduit aussi considérablement les erreurs qui peuvent survenir lors du traitement des informations : retranscription erronée des chiffres, erreurs de calcul, etc.

Garantir la sécurité des personnes travaillant au contact des silos via l’installation de capteurs

En France, les dispositifs de sécurité applicables aux silos sont plutôt drastiques, pour assurer la protection des travailleurs et des populations vivant dans un environnement proche. Néanmoins, la négligence face à certaines dispositions indispensables peut conduire à des accidents, parfois dramatiques.

En effet, le contrôle manuel peut impliquer de grimper jusqu’au sommet des installations de grains, parfois constituées de tours de plusieurs dizaines de mètres de haut, pour pouvoir regarder à l’intérieur. Les risques de chute sont réels, mais pas uniquement : 

  • l’inhalation des émissions de poussières dans l’atmosphère devient nocive sur le long terme ;
  • l’aspiration de gaz d’ensilage est également très néfaste, voire fatale ;
  • les silos à grains sont soumis à des risques de type explosion et incendie, notamment à cause de ces mêmes poussières ou du système d’aspiration ;
  • le fonctionnement des systèmes mécaniques en mouvement représente également un grave danger.

En revanche, à l’aide des produits connectés qui détectent le niveau de stock, la surveillance peut être réalisée à distance, sans avoir besoin d’être en contact avec les installations de stockage. C’est une manière efficace d’assurer une meilleure protection de l’exploitant agricole et des employés de l’entreprise ou de la coopérative qui gère les silos, et de créer une atmosphère de travail plus sereine. 

Pour maximiser la sécurité permise par les capteurs, il est par ailleurs recommandé d’opter pour l’installation de systèmes à l’extérieur du silo à céréales, à moins de 2 mètres du sol. De cette façon, l’entretien et la manutention de ces produits connectés, bien qu’ils restent manuels, ne représentent pas non plus de risque.

Economiser du temps et des déplacements à l’aide des produits connectés pour silo

Pour un exploitant agricole, le fait de réaliser des contrôles manuels implique de se rendre sur place, où se trouvent ses locaux de stockage. Cependant, il arrive parfois que ces installations se situent à plusieurs kilomètres de la ferme et des parcelles. La vérification de l’état du stock est donc chronophage, ce qui va limiter l’agriculteur dans le temps consacré à des tâches plus importantes.

Avec l’installation d’un système de détection connecté, plus besoin de se déplacer, puisque tout est mesuré puis transmis sur une plateforme accessible à l’aide d’une simple connexion Internet. Résultats : un temps précieux est gagné et les coûts liés au déplacement sur site sont évités.

Le gain de temps se fait aussi au niveau du traitement des données. En effet, grâce aux multiples fonctionnalités applicables aux capteurs connectés, il est rapide d’avoir accès à une information facile à comprendre et à visualiser. En quelques secondes, on peut se rendre compte du stock de céréales restant, obtenir des prévisions de l’état du stock pour les jours à venir ou encore prendre ses dispositions en amont pour effectuer une commande optimisée, en fonction du niveau de stock et des capacités de stockage des silos. Plus besoin de remplir un tableau annexe ni de faire des calculs pour savoir quand la prochaine livraison de grains devra être réalisée !

Nous vous recommandons ces autres pages :

DEMO PLATFORM ACCESS

Click below to get an access to the demo platform of Nanolike solution for IBC or SILO monitoring.

IBC DEMO PLATFORM

Fill this form to receive your credentials to access to the demo platform of Nanolike solution for IBC monitoring

SILO DEMO PLATFORM

Fill this form to receive your credentials to access to the demo platform of Nanolike solution for SILO monitoring

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.

Discover our use case for silos

Please enter your information below to download our use case.

Discover our use case for chemical distribution

Please enter your information below to download our use case.

happy to see you again !

We saw that you’ve visited our website for the second time. Feel free to contact us by writing below your name, phone number or email.

get in touch

Tell us what’s your name and how we can reach out to you and a member of our team will get in touch with you as soon as possible.