⚠ COVID 19 : OUR TEAM IS HERE TO HELP YOU OVERCOME THIS CRISIS.

Guide pour tout savoir sur l’agriculture connectée et ses solutions

Guide pour tout savoir sur l’agriculture connectée et ses solutions

Pour faire face à une demande toujours plus croissante liée à un accroissement constant de la population en France, mais également à l’échelle du monde, les agriculteurs sont soumis à des modes de production intensifs. A cette fin, les pratiques agricoles d’aujourd’hui sont basées sur un travail permanent des sols, entraînant son appauvrissement, mais également à l’utilisation excessive de produits phytosanitaires et chimiques lourds, pour produire toujours plus.

Cependant, dans un contexte où les enjeux environnementaux sont au coeur de toutes les préoccupations, les modes de consommation évoluent, et les consommateurs deviennent plus exigeants quant à l’origine de leur alimentation. 

Rendue possible grâce à la révolution des nouvelles technologies, comme les silos connectés, et de nouvelles pratiques plus saines et plus écologiques, dont le recours aux IBC tank personnalisés pour s’adapter aux besoins des agriculteurs, l’agriculture connectée apparaît désormais comme une des solutions adaptées permettant de répondre à de nouveaux besoins tout en produisant en grande quantité. Zoom sur l’agriculture connectée et ses usages.

L'agriculture connectée-1

Quel est le principe de l’agriculture connectée ?

Avec le développement d’internet, puis du sans-fil, et désormais les nouvelles technologies et objets connectés, l’agriculture classique vit une profonde mutation. Mais concrètement, qu’est-ce que l’agriculture connectée et quel est son fonctionnement ?

Le développement des nouvelles technologies

En réalité, le recours aux nouvelles technologies et au numérique, et dans une moindre mesure à l’agriculture connectée, n’est pas nouveau chez les agriculteurs. Parmi les pratiques désormais courantes dans le monde agricole, notons :

  • le suivi précis de la météo grâce à une application spécifique ; 
  • la consultation des cartes satellites ;
  • l’achat de matériels et de produits agricoles en ligne ;
  • la vente de production et autres marchandises sur internet ;
  • la réalisation de tâches techniques dorénavant habituelles, comme l’automatisation des robots de traite.

Mais l’agriculture connectée va encore plus loin dans son principe. Elle se veut désormais être un véritable assistant de gestion au quotidien en facilitant la collecte et l’exploitation des données pour un gain de temps considérable et une optimisation du temps de travail. L’agriculture connectée permet également de faire des cultures de précision pour une production plus respectueuse de l’environnement. 

Le fonctionnement de l’agriculture connectée 

La principale révolution de l’agriculture connectée est l’utilisation de capteurs ou de sondes de mesure. Ces capteurs peuvent être installés n’importe où : dans les parcelles agricoles, les silos ou autres containers type les IBC tank, ou encore au coeur d’un élevage.

Ces capteurs ont pour rôle de collecter des données variées (taux d’humidité du sol, température, niveau de stocks, etc.) qui seront ensuite transmises à un outil de contrôle dont la responsabilité est de croiser et traiter les informations pour en analyser les conséquences et les éventuels risques (à l’aide de modèles prédictifs) afin d’avertir, par un système d’alerte automatique, les agriculteurs directement sur leur smartphone, via une application dédiée. Cette interface se positionne ainsi comme un outil d’aide à la décision au quotidien, pour des choix stratégiques et ciblés à un moment ou lieu précis (traitement d’une zone spécifique, positionnement des systèmes d’irrigation, etc.).

L'agriculture connectée-2

A quoi sert l’agriculture connectée au quotidien ?

Nous vous proposons à présent de voir quelles sont les applications de l’agriculture connectée dans le quotidien d’un agriculteur. 

L’installation des capteurs dans des endroits stratégiques vous permet de connaitre avec précision l’état de votre exploitation en temps réel, grâce à l’envoi d’alertes programmables selon vos besoins. Ainsi, vous avez une vue d’ensemble sur le niveau de vos stocks, les conditions de stockage de votre production (comme la température dans le silo connecté), le niveau d’humidité des sols ou autres composantes essentielles (présence de nuisibles, niveaux d’ions dans le sol, etc.), mais également les chiffres précis de votre récolte ou le déplacement de vos bêtes dans votre élevage, etc.

De plus, l’application vous permet de noter toutes les interventions que vous réalisez pour un suivi régulier. Ces nouvelles données sont également analysées par l’outil de contrôle afin d’en étudier les effets. Ainsi, l’agriculture connectée vous permet : 

  • une meilleure gestion de votre chaîne d’approvisionnement et de vos stocks pour éviter les ruptures ou les excédants ;
  • une conservation de qualité de vos produits sensibles à l’aide des capteurs vous alertant par exemple, de la température ou l’humidité dans vos silos ;
  • une gestion automatique de certaines tâches, comme une passation de commande dès qu’un seuil critique (programmable) est atteint, la réalisation automatique de vos inventaires phytosanitaires ou encore l’envoi de vos documents règlementaires (plan d’épandage, fumure, cahier de pâturage, registre phytosanitaire) ;
  • un contrôle permanent à distance assurant une plus grande sécurité de votre exploitation (comme un dysfonctionnement, une intrusion, etc.) ;
  • la mise en oeuvre d’une agriculture de précision ;
  • l’optimisation de votre travail pour un gain de temps ;
  • des économies en matière de consommation (eau, achat de matières premières, alimentation, etc.).

De plus, il faut savoir que l’agriculture connectée s’adapte à chaque filière (élevage, viticulture, agriculture, aquaculture, etc.).

Quels sont les exemples concrets de l’agriculture connectée

Pour ne vous citer que 3 exemples d’agriculture connectée parmi les nombreuses solutions qu’offrent les outils numériques, voici trois usages qui changent le quotidien d’un agriculteur.

  1. La station météo connectée permet d’envoyer, grâce à des réseaux bas débit, les informations météo en temps réels directement à votre application smartphone. Grâce à l’outil de prévision, l’application vous informe des risques éventuels pour votre exploitation, comme une attaque de parasites possible de vos cultures pour un traitement préventif total ou partiel, ou vous conseille sur les actions à prévoir, notamment sur la nécessité d’irriguer ou non vos parcelles.
  2. La mise à jour automatique de votre logiciel de gestion de votre exploitation est désormais possible grâce à la nouvelle technologie des puces RFID (radio frequency identification). Très utilisées dans le secteur de la sécurité, il s’agit d’une puce sous forme d’étiquette à coller, par exemple, sur chacun de vos bidons de produits phytosanitaires. En plaçant un lecteur RFID à la porte de votre local de stockage, un signal est automatiquement envoyé à votre logiciel dès qu’un bidon sort du local. Ainsi, vous conservez un inventaire précis du stock restant, mais également de votre consommation.
  3. De plus en plus de tracteurs sont aujourd’hui vendus avec l’option RTK. Il s’agit d’une technologie de positionnement par satellite, corrigée par une station terrestre, qui vous permet un guidage précis, de l’ordre du centimètre, de votre outil agricole, notamment utile pour un binage mécanique ou les semis en stip-till. Il est également possible de connecter vos engins agricoles à votre application à l’aide d’un boitier à installer directement sur vos outils et d’une puce GPS dans le but d’enregistrer leurs mouvements exacts et de les annoter dans le carnet d’utilisation. Cette solution est notamment appréciée par les coopératives agricoles, type CUMA, lors de l’achat de matériel en commun par plusieurs agriculteurs.

Qu’en est-il de l’agriculture robotisée ?

Il n’y a, aujourd’hui, plus qu’un pas pour passer de l’agriculture connectée à l’agriculture robotisée. En effet, grâce au développement des objets connectés, vous pouvez dès à présent rendre des outils agricoles autonomes en les commandant à distance, grâce à votre application smartphone, ou de les programmer pour qu’ils se déclenchent automatiquement dès lors qu’un seuil d’alerte est atteint, seuil que vous définissez vous-même. 

Ainsi, dès que le taux de l’humidité du sol est trop bas sur une zone donnée, les capteurs vous en informent, ou communiquent directement avec votre système d’irrigation pour arroser vos cultures. Comme autre exemple, citons le cas du robot désherbeur connecté. Il existe déjà certains modèles, dits intelligents, équipés d’un système de navigation leur permettant de se diriger précisément dans vos parcelles afin de ne traiter qu’une zone spécifique identifiée par les capteurs. 

Avec le développement de l’intelligence artificielle et les données Big-Data encore très peu utilisées dans l’agriculture connectée, c’est bientôt l’intégralité de votre exploitation que vous pourrez rendre autonome, car en plus de collecter les données de votre ferme, ces nouvelles prouesses technologiques permettront une analyse plus poussée des données de masse afin de trouver les informations pertinentes et proposer des solutions encore plus performantes.

Nous vous recommandons ces autres pages :

DEMO PLATFORM ACCESS

Click below to get an access to the demo platform of Nanolike solution for IBC or SILO monitoring.

IBC DEMO PLATFORM

Fill this form to receive your credentials to access to the demo platform of Nanolike solution for IBC monitoring

SILO DEMO PLATFORM

Fill this form to receive your credentials to access to the demo platform of Nanolike solution for SILO monitoring

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website.

Discover our use case for silos

Please enter your information below to download our use case.

Discover our use case for chemical distribution

Please enter your information below to download our use case.

happy to see you again !

We saw that you’ve visited our website for the second time. Feel free to contact us by writing below your name, phone number or email.

get in touch

Tell us what’s your name and how we can reach out to you and a member of our team will get in touch with you as soon as possible.